L'Agro-alimentaire c'est qui, c'est quoi ?


Qu'entend-on à travers le terme d'agro-alimentaire ?  Qu'en est-il de ceux et celles qui travaillent pour ce secteur. 159 milliards d’euros et 576 000 salariés, voilà en gros ce que représente l'Agro-alimentaire en 2011. Mais c'est quoi en fait l'Agro-alimentaire et qui y travaille? Pour le savoir, j'ai demandé à Madeleine Estephan, étudiante en Master de Management en Agro-alimentaire à l' Isema d'Avignon. 


Petite définition obligatoire pour l'un des secteurs les plus porteurs en France et qui nous permet d'avoir une jolie balance du commerce extérieur. L'Agro-alimentaire, c'est le secteur industriel dont la mission est de transformer, d'exploiter et de conditionner des produits agricoles en denrées alimentaires pour la consommation courante.

Parmi les acteurs de l'agro-alimentaire on reconnaît des noms tels que Danone, Pernod-Ricard, Lactalis. Et Cocorico, dans certains secteurs, les entreprises françaises se situent en toute première place.

Le panorama des industries agroalimentaires, édité tous les deux ans à l’occasion du SIAL, dresse un état des lieux de l’industrie agroalimentaire, ici le classement et le chiffre d'affaires des groupes Français en 2010. 



"L’enquête réalisée par le ministère en charge de l’agriculture et de l’alimentation en 2011 montre que 44 % des Français considèrent que l’alimentation est avant tout une nécessité, le plaisir arrivant en seconde position(41 %)" (Source Sial). Autant dire, que l'alimentation est un sujet toujours en constante évolution et que tous les acteurs doivent prendre en compte les moindres détails de nos faits et gestes afin de concevoir les produits de demain.


Dis Madeleine, c'est quoi l'Isema ?

L’ISEMA est l’Institut Supérieur Européen de Management en Agroalimentaire. C’est une école de commerce spécialisée qui s’effectue en trois ans. La troisième année de licence, et les deux années de Master en alternance ou non.

Qu'est-ce qu'on y fait ?

On y apprend le marketing, la gestion, le management, ainsi que diverses connaissances relatives à l’agroalimentaire et sur l’environnement. En première année de master, nous devons créer de toute pièce un produit alimentaire innovant. 

C'est à dire ?

Par exemple nous avons constitué un groupe de cinq personnes issues de filières différentes. Certains ont fait des études scientifiques et d’autres déjà commerciales.
Nous avons choisi de réaliser une pâte à tartiner au goût chocolaté dont la valeur ajoutée est l’ingrédient lupin. C’est un légumineux riche en protéine et sans gluten.
Cette pâte à tartiner s’adressera donc à des consommateurs allergiques au gluten, ou suivant un régime hyper protéiné, cherchant un produit gourmand pour le petit déjeuner ou le gouter. Ce produit convient donc autant aux enfants qu’aux adultes et personnes âgées et sera vendu en grande distribution (supermarchés voisins).

Ce choix est dû à la faible offre de pâte à tartiner et à la volonté de développer le lupin qui est peu connu en raison du monopole du soja. 

Pourquoi t'es-tu dirigée vers ce type d'école? 

J’ai effectué une licence en management d’hôtellerie à l’école Vatel de Nîmes, une école de commerce spécialisée dans l’hôtellerie où j’ai appris la gestion, le marketing, la fiscalité et les ressources humaines entre autres.
Ayant ainsi développé un intérêt pour la nutrition, les habitudes et les produits alimentaires, j’ai voulu aller plus loin en me spécialisant. J'ai intégré une Ecole de Commerce en agro-alimentaire. J'approfondis mes connaissances dans les matières spécifiques du commerce  qui m’intéressent vraiment.

Et ensuite?

Cette formation nous prépare à des métiers de Manager dans le milieu du commerce en entreprise, en grande distribution ou en circuit alternatifs (vente de produits additionnels en libre service dans des lieux publics tels que les cinémas par exemple).

Quels sont les autres métiers ?

Il en existe beaucoup, on rencontre en effet des Responsables commerciaux, des Directeurs d’unité, des Directeurs des ventes, des Acheteurs, des Chefs de produit, des Responsables marketing, des Responsables logistiques.


Et toi, quels sont tes projets ? 

Je souhaite être Chef de Produit marketing dans une entreprise Agro-alimentaire à la fin de ma formation.

Pourquoi ?
 
Je voudrais être à la tête de la conception de nouveaux produits, créer. Pour cela, je devrai m'appuyer sur des études de marché, sur les attentes des consommateurs et procéder aux veilles concurrentielles afin de me tenir au courant des pratiques et innovations des entreprises concurrentes. 

Etre Chef de projet signifie travailler en collaboration avec les équipes de fabrication qui réalisent le produit et l'équipe commerciale qui se charge de la mise en vente du produit. Je souhaiterai excercer à l'International tout comme sur le sol Français, cela dépend des opportunités. 

Quelles sont les qualités d'un Chef de Produit ?
  
Il faut savoir négocier, avoir une bonne connaissance de la vente et du marketing, être créatif et dynamique, savoir travailler en équipe et parler des langues étrangères.    

Vous avez aimé? vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...